Base de données nationale IMOPE

Derrière l’ONB, une base de données géographiques nationale, unique et standardisée caractérisant le parc bâti à l’adresse.

Fusion et rapprochement de toutes les sources d’informations disponibles (conventionnées ou libres d’accès, locales ou nationales), complétées par des données prédites.

BASE NATIONALE

+21 millions d’adresses

Totalité des bâtiments résidentiels

N

Actualisation pluri-annuelle

N

Standards géographiques

N

Intéropérables avec les référentiels

N

Open Data et données conventionnées

N

Données prédites

multi-thématique

+250 attributs

géolocalisés, complétés & qualifiés

 

N

Énergie, Environnement

DPE, GES, chauffage, …

N

Technique, Équipement, Usage

N

Occupation, Socio-économique

N

Urbanisme, Aménagement, Foncier

N

Risques, Zones à enjeux, Habitat Indigne

pluri-granulaire

+30 bases regroupées

multi-sources & multi-objets

N

Adresse

N

Propriété bâtie, Lots

N

Propriété non bâtie

Copropriété, unité foncière, propriétaires

N

Parcelle cadastrale

La base de données nationale IMOPE :

qu’est-ce que c’est ? quelles données ? pour quels usages ?

Accédez facilement à la connaissance du parc bâti ! Soutenu et éprouvé par une communauté active de + de 12 000 utilisateurs, bénéficiez d’un service de premier plan, alliant qualité et pérennité.

Depuis 2016, et en collaboration avec un centre de recherche publique (École des Mines de Saint-Étienne Institut Mines-Télécom (IMT)), U.R.B.S produit et met à disposition la base de données nationale IMOPE

L’objectif : rendre accessibles à tous les informations bâtimentaires.

  • IMOPE constitue la base de données de référence des bâtiments au niveau national.
  • L’Observatoire National des Bâtiments permet une première exploration de la base.
  • L’ONB+ permet d’aller plus loin, en intégrant des données métiers, locales, conventionnées ou prédites, ainsi que des fonctionnalités augmentées (ciblage de bâtiments selon des critères choisis).
  • La base de données est également intégrable et interrogeable depuis vos outils via nos API.

IMOPE (Inventaire Multi-Objets du Parc bâti Existant) répertorie et caractérise aujourd’hui plus de 21 millions d’adresses résidentiels et tertiaires, soit 37 millions de logements.

👉 consultez notre catalogue de données 

Depuis plus de 5 ans, IMOPE résulte du rapprochement, de la géolocalisation, de l’appariement sémantique, du croisement géospatial et de la mise en cohérence de plus d’une trentaine de jeux de données nationaux traitant des informations sur les bâtiments :

Pour compléter ces données, U.R.B.S développe des indicateurs complémentaires de prédiction des valeurs manquantes (prédictions de DPE, source d’énergie, prix au m2, …).

Les données peuvent également être enrichies et consolidées par des informations issues de fichiers locaux ou de contribution des utilisateurs : éditions de données, certifications, observations (crowdsourcing).

DPE enrichis

👉 Quels niveaux de qualité pour les données ?

La fiabilité des données IMOPE repose largement sur la qualité des données initiales. U.R.B.S collabore étroitement avec les fournisseurs de ces données afin de remédier aux limites que nous identifions. À titre d’exemple, nous avons participé à la révision du modèle de données des diagnostics de performance énergétique, porté par l’ADEME.

D’autre part, la communauté d’utilisateurs contribue à améliorer quotidiennement la fiabilité des données, à travers les remontées de données terrain, d’observations et la certification de données. Ce point a également comme externalité positive de consolider les référentiels nationaux et bases de données métiers institutionnelles.

👉 Quels niveaux d’accès pour les données ?

La base de données IMOPE se décline en quatre parties :

  • IMOPE Open, un sous ensemble qui comprend toutes les données issues de l’administration initialement en open data ;
  • IMOPE DF, dont l’accès est conditionné aux règles de diffusion fixées par les producteurs de certaines données (ex : fichiers fonciers, noms des propriétaires, LOVAC, RNIC, …) ;
  • IMOPE Premium, enrichie de données prédites pour compléter la connaissance et mener ainsi des analyses avancées (DPE, GES, sources d’énergie, type de chauffage, prix du m2, …)
  • IMOPE Local, intégrant des données locales issues des services métiers et partenaires (ex : périmètres opérationnels, aides Anah, arrêtés, procédures et signalements, dispositifs d’accompagnement, …), pour les ayants-droits de ces données métiers ;

La structure et l’ensemble des champs disponibles sont détaillés dans ce dictionnaire de données.

Les données sont mises à disposition dans les formats standards géographiques (GeoPackage (GPKG), exports de base de données relationnelles (Dump), fichiers CSV, …) et disponibles par API.

IMOPE est mise à jour à minima 2 fois par an.

👉 Quelques cas d’usage récurrents

La base de données nationale IMOPE a été pensée pour être mutualisée, dans une approche de co-construction, avec de multiples usages permettant sa validation et consolidation en contexte opérationnel. Depuis sa création, elle est déjà massivement mobilisée pour :

  • Accélérer la rénovation énergétique des bâtiments
  • Cibler l’habitat indigne, le parc vacant, la précarité, les propriétaires pertinents à accompagner, …
  • Etablir rapidement un diagnostic du territoire
  • Suivre et évaluer les actions

NOS API

Consommez nos données selon vos besoins

API

NOUS CONTACTER

Open Data + Post Traitement + Données Prédites

offre sur mesure